Bernard BOUDEAU : Méfie-toi d’Assia

« Marie se rappelait, une autre cachette, une autre fuite. Elle repensait aux Hauts de Nice, à l’homme aux cicatrices… Elle chassa les souvenirs. Elle revint à Ashley, à sa mission. Dans l’action, elle n’avait plus peur. L’action la rassurait. Ashley avait raison, elle n’avait pas à craindre l’homme aux cicatrices. Elle avait grandi, mûri, changé. Dans l’action, elle savait quoi faire. Elle avait su protéger la fillette. Si elle voulait en finir avec ses fantômes, elle devait partir en chasse. Quand elle aurait terminé sa mission, elle s’occuperait des cicatrices… À la chasse, elle était la meilleure, Ashley le lui avait dit.? » « Qui es-tu, Marie?? » Ou plutôt « combien de Marie êtes-vous?? » Il y a l’étudiante en socio, la femme traquée, l’amoureuse… et la garde du corps et la machine à tuer. Le commandant Gontier aurait dû s’en douter?: on peut être un as du renseignement et se trouver mis au tapis par une petite question toute simple. Une question qui risque de déclencher les tirs croisés de toute une bande d’affreux.

L’auteur

Bernard Boudeau aime changer: changer d’endroit, changer de passion, changer de vie. Il a aimé passer de l’univers des hôpitaux à celui des entreprises, des couloirs des universités aux allées des usines. Tour à tour infirmier, formateur, enseignant, consultant; tour à tour passionné de musique et de photo, d’Amérique aussi… Ce qui ne change pas, c’est son plaisir à raconter des histoires, d’humbles haïkus aux scénarii de jeux de rôles, des exercices pédagogiques aux contes inventés pour endormir ses enfants. Méfie-toi d’Assia ! est son premier roman. Parions que d’autres suivront d’ici peu.

Ce contenu a été publié dans Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *