Catherine DIRAN au Salon du livre d’Ile de France 2011

Catherine Diran est née le jour où elle est arrivée à Paris. Fille à casquettes, elle partage sa vie entre la musique (c’est la blonde en cabriolet de « Voyage en Italie », pas Rossellini, non, Lilicub) et l’écriture.

 Écrivain et scénariste, elle publie au Masque et chez Au delà du raisonnable une série de polars autour de la détective déjantée Victoria Reyne.

 Elle travaille aujourd’hui sur son prochain album, accompagné d’un roman et de courts-métrages, pour les Éditions de l’Archipel. Elle est également directrice artistique de Paris Noir, festival Européen du roman et du film noir.

Présente au Salon du livre d’Ile de France 2011 à Mennecy les 10 et 11 décembre, elle y dédicacera son dernier livre, Requiem pour Mona, qui paraîtra aux éditions La Tengo en novembre.

Le livre : 

Paris 16ème. Fric, flouze, fantasmes. Mona Cabriole, la journaliste de Parisnews, fait un reportage sur un club de sport pour pépées friquées : le Barbie’s. Dans le hammam, un cadavre de femme, flingué d’une balle dans le sexe. Mona enquête en douce, tandis qu’elle entame un nouveau sujet : la Neuvième symphonie de Beethoven jouée par le Philharmonique de Radio France. Rien à voir… Mais dans le 16ème, les choses s’entrelacent. Blé, politique, rock’n’roll, macarons et même Beethoven. Le monde est petit dans le plus grand arrondissement de Paris.

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2011, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *