Cicéron Angledroit, le détective de la banlieue sud!

Claude Picq

Claude Picq, alias Cicéron Angledroit est né fin 1953 à Ivry sur Seine (94) et a toujours vécu en région parisienne. Il a été, dit-il, poursuivi, péniblement, par les études (faute de les avoir poursuivies lui-même) jusqu’au Bac, et est aussitôt entré dans la vie active par la voie bancaire (secteur en marge duquel il évolue toujours).                                                                                                                                     Il traverse son temps avec une forte conscience de sa brièveté et s’étonne chaque jour de la vacuité humaine. Les règles, la hiérarchisation de la société, les croyances sont pour lui autant de notions insondables quand il se replace dans cet univers sans fin et ce temps sans limites qui lui servent de décor.                                         Très tôt il a eu goût pour la lecture, notamment les romans. Tout y passait, Céline, Dard, Mallet et bien d’autres. Et très tôt aussi il a ressenti le besoin d’écrire. Mais ses velléités littéraires ont été longues à aboutir.                                                                                                                Un premier roman en 1994, Les cinq doigts de Dieu, où il règle ses comptes pêle-mêle… Et puis deux autres depuis  Sois zen et tue-le et Nés sous X, dans lesquels il utilise l’humour pour exprimer ses quatre vérités sans esprit revanchard (a-t-il une revanche à prendre d’ailleurs ?).                                                                                                               Ces deux derniers romans en entraineront d’autres…s’il a le temps et l’envie…

Nés sous X

« Cicéron Angledroit est détective privé en banlieue parisienne. Quand il ne croule pas sous les affaires, ce qui est régulièrement le cas, il partage son temps entre sa fille et ses maîtresses. Mais voilà, tout à coup, il se retrouve avec deux dossiers sur le dos. D’un côté, une sombre histoire de policiers pas très honnêtes, de l’autre, un mystère autour d’une naissance… Avec son flegme et son humour légendaires, Cicéron mène l’enquête.
Voilà une nouvelle aventure de Cicéron Angledroit, le privé le plus flegmatique – et le plus endetté – de toute la banlieue parisienne. Dans la veine de San Antonio ou de Nestor Burma, ce détective mène avec humour et nonchalance des enquêtes rocambolesques et hautes en couleur. Servi par un style vif et une langue pleine de verve, ce polar ne vous tombera pas des mains! »

Sois Zen et tue-le

« Mais quest-ce quil lui prend, à la mère Costa, de me demander denquêter sur la mort de son mari enterré depuis dix ans ? Si jaccepte, cest bien parce que jai besoin de sous Et puis il y a cette histoire de truands de banlieue qui explosent à chaque coin de rue Et ces SDF qui nen sont pas Ajoutez une ou deux femmes mariées, un Yorkshire Mélangez le tout et dégustez ! Mais cest qui qui tue ? Pour le savoir il va falloir me suivre, moi Cicéron Angledroit, jusquau bout de cette histoire Sacrément séducteur, non moins nonchalant et caustique, Cicéron Angledroit est un détective comme on les aime : irrévérencieux, un peu voyou, travaillant dans les marges. Un personnage qui sinscrit dans la lignée des San Antonio et Burma, qui, à travers son regard décalé et impertinent, nous entraîne dans les noires arcanes dune famille en apparence bien sous tout rapport et qui livrera ses secrets dune manière pour le moins déconcertante. »

Cicéron Angledroit sera présent au 4ème Salon du livre d’Ile de France, à Mennecy, les 7 et 8 décembre prochains.

 
 

 

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2013, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *