Emmanuelle Friedmann et la Dynastie des Chevallier

Emmanuelle Friedmann

Pour son premier ouvrage, Le Rêveur des Halles, paru dans la collection, « France de toujours et d’aujourd’hui », Emmanuelle Friedmann a obtenu le Prix du jury, lors du Salon du livre d’Ile de France 2012.

Elle nous propose aujourd’hui un nouveau roman historique, La Dynastie des Chevallier, qui relate l’épopée d’une famille de chocolatiers, de la commune de Paris au krach de 1929.

« En 1871, Jackie, le fils du directeur de la chocolaterie Chevallier, et Julien, le fils d’un des employés de la chocolaterie, sont les meilleurs amis du monde, malgré l’interdiction de leurs pères. Et ni l’un ni l’autre ne semblent vouloir accepter la destinée qui lui est réservée : Jackie est un artiste du goût et Julien se révèle doué pour diriger une entreprise.

En cette fin du XIXe siècle, Victor Chevallier a compris qu’avec la prospérité économique les petits plaisirs allaient se démocratiser. Alliant l’esprit d’invention et le sens du commerce, de simple apprenti, il est devenu un entrepreneur célèbre dans toute la France, à la tête d’une des premières fabriques de chocolat. À la pointe du progrès technique, gustatif mais aussi social, il fait construire, jouxtant la chocolaterie, sur les bords de la Marne, une des premières cités ouvrières.
L’humanisme qui l’inspire s’est néanmoins atténué à la deuxième génération. Son fils Louis s’est embourgeoisé et son petit-fils, Jackie, dix ans, n’a pas la permission de fréquenter son copain Julien, dont le père est ouvrier à la chocolaterie. Mais les deux garçons n’hésiteront pas à braver les interdits. Il se pourrait même que Julien finisse par épouser la fille des châtelains ! »

Rythmée par les innovations des pionniers du chocolat, de la Commune au krach boursier de 1929, La Dynastie des Chevallier, paru en mars dernier chez Calmann-Levy, est une saga familiale gourmande, trépidante, pleine de passions et de déchirements, portée par le souffle de la grande Histoire.

Emmanuelle Friedmann, journaliste free lance, semble bien avoir trouvé avec le roman historique, un genre à la mesure de son grand talent de « raconteuse d’histoire ».

Elle sera présente au Salon du livre d’Ile de France 2013, à Mennecy les 7 et 8 décembre.

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2013, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *