En lice pour le Grand Prix de la ville de Mennecy 2011 : Stéphane BEGUINOT

Né en 1964, Stéphane BEGUINOT est père de trois enfants. Ses histoires du soir, inventées au fil de l’eau, n’ont jamais réussi à les endormir.  Sans le leur dire leur père imagina un trio de jeunes héros présentant les caractéristiques propres de chacun de ses enfants. Ces derniers adoptèrent, sans le savoir, celui créé à leur image…

L’auteur a toujours été passionné par l’Ecosse. Porteur du kilt et joueur de cornemuse, il habite l’univers des Hautes Terres. C’est donc tout naturellement qu’il a souhaité le faire découvrir aux lecteurs en leur offrant de partager une histoire d’amour et d’aventures destinée à un très large public. Le style souvent imagé stimule l’imagination du lecteur en lui offrant de s’évader et de tourner son propre film.

Le Clan du Grey Watch »

En Ecosse, dans une contrée et à une période que la légende n’a pas su ramener jusqu’à nous, le redoutable clan du Grey Watch était parvenu à infiltrer le monde des fantômes et menaçait l’ensemble des autres clans.
Démasqué par Lord MacClyde, ce vieux chef de clan est le seul à s’opposer à lui. Il ne peut hélas mener sa mission à terme. Il choisit de confier, sur son lit de mort, à ses petits-enfants Eimhir, Eithne et Uilleam la lourde tâche de poursuivre et de terminer son combat. La survie du système clanique, cœur et poumon des Hautes Terres d’Ecosse, dépend d’eux.
Comment ces trois jeunes adolescents, deux filles et un garçon ; aux caractères et prédispositions si différents, sans expérience, parfaitement éduqués mais surprotégés au sein d’une famille privilégiée pourront-ils faire face à un clan en passe de dicter sa loi à tous ?
Emportés par le tourbillon des aventures qui vont s’enchaîner à un rythme soutenu qu’ils ne maîtrisent pas, ils vont mûrir et découvrir l’amour dans toute sa splendeur. Mais cela suffira-t-il, avec le soutien des vrais fantômes, à vaincre le Grey Watch ?

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *