En lice pour le Grand Prix de la ville de Mennecy : Margaux GUYON

Vingt-sixième sélectionnée pour le Grand Prix de la ville de Mennecy 2011, qui sera attribué, comme le Prix du Jury et le Prix Madeleine de l’Aubespine, à un premier roman, Margaux GUYON, pour : « Latex etc. »

 

LATEX ETC.

Que faire quand on habite la petite ville de C*** et que l’on trouve le temps désespérément long ? Margaux, dix-huit ans, est partagée entre les copains, les livres, l’art de la vanne sèche et les soucis vestimentaires. Et ce n’est pas dans sa famille – mère démissionnaire, père absent et sœur frappée de mysticisme et d’acné juvénile – qu’elle trouvera un divertissement à son ennui.
Apparaît alors une solution – temporaire – à son désoeuvrement. Histoire de s’oublier, elle se jette dans les bras de la bonne bourgeoisie d’Avignon, la grande ville toute proche qui, elle, ne l’oubliera pas. Et la payera, cher.
Call-girl de hasard, elle dépense ce qu’elle gagne en s’achetant fanfreluches et accessoires, notamment le Mac sur lequel elle raconte sa lamentable, joyeuse et trop véridique existence. Entre heurs et malheurs, une histoire faite
d’amours vénales, et sans joie. Évidemment, cela ne peut que mal finir.

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *