En lice pour le Prix de la ville de Mennecy 2011 : DIRECTFRIGO

« DIRECTFRIGO » est né à Paris en 1958.
Parents divorcés à l’âge 12 ans, il a connu les internats où il fallait déjà se défendre seul. Il obtient un BEP agricole et s’engage à la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris où il exerce durant 3 ans, puis 5 ans aux pompiers professionnels de l’Essonne où il côtoie la misère quotidienne des gens, notamment en intervention avec le SAMU.
En 1985, il part vivre dans le village natal de celle qui deviendra sa femme, village qui lui créera tous ses déboires politico-immobilier… Il rentre, la même année, à la sécurité d’une grande entreprise d’état où il exerce toujours.
Il a pratiqué beaucoup de sports, mais avec l’âge il faut savoir ménager ses articulations et ses artères. Il pratique maintenant le taïchi et les promenades avec ses chiens, des léonbergs avec des cœurs de tendresse aussi gros
qu’eux.
Il a créé son « Myspace » sous le pseudonyme de Directrifo, avec quelques chansons de son inspiration, où il chante ses mésaventures dues aux dérives de certains. Puis il continue d’utiliser une arme redoutable : le stylo ! Pour expliquer sous forme romancée son combat contre ce que l’on appelle : les Fraternelles du Bâtiment dans son livre : « Les insectes carnivores ».

Les insectes carnivores 

 « C’est l’histoire de plus de vingt années de combat contre les mafias politico-affairistes plus connues sous le nom de « fraternelles du bâtiment ». Je l’ai un peu romancée, mais ce que je raconte est vrai ! Et même si une seule petite partie était vraie… l’état de droit n’existe pas en France, c’est un état de droit truqué.

Vous vivez tranquillement chez vous, attention demain le cauchemar peut commencer et ces gens sont intouchables. Ils ont formés des réseaux qui infiltrent les tribunaux, les entreprises, les préfectures et peut-être et sûrement beaucoup plus haut. On commence à en parler dans les hebdomadaires et dans les journaux. Ils sont capables d’embrouiller les dossiers les plus simples à leur profit. Le bâtiment est l’un des moyens le plus faciles pour faire beaucoup d’argent en toute impunité si vous avez le bras long ! »

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *