En lice pour le Prix de la ville de Mennecy 2011 : Eric GILBERH

Après avoir successivement été  installateur de cuisines, professeur de français, cuisinier, nettoyeur de machines industrielles,scénariste, assistant de rédaction, caissier, créateur de couvertures, disquaire, script-doctor, formateur en dramaturgie, Éric Gilberh est aujourd’hui – temporairement – libraire.
Ses nouvelles et ses poèmes sont régulièrement publiés dans des revues
françaises et à l’étranger. 

  Il obtient le prix Jules Vallès en 2008.

Avec « Comment devenir guerrier Massaï »  Eric GILBERH publie son premier roman.

       « Comment devenir guerrier Massaï »

« Avoir cinquante ans, ça change tout. Quarante-neuf, passe encore, mais cinquante… À cet âge, la vie devient une chose étrange : on se souvient de ce que l’on aurait aimé accomplir, de celui qu’on aurait aimé devenir.

 Gabriel Poussin, lui, a quarante-neuf ans, onze mois et trente jours. Entre fiasco professionnel, routine de couple et sentiment d’échec général, il décide du jour au lendemain de tout plaquer. Sa femme, son chalet en bord de Seine, ses bouteilles de vin et ses chats.

 Et c’est en compagnie du plus improbable des compagnons qu’il va prendre le chemin de ce qu’il s’imagine être la Liberté. »

 

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *