En lice pour le Prix de la ville de Mennecy 2011 : Luc MERANDON

Luc Merandon est un écrivain français, né en 1959. Il est marié et père de 5 enfants.

 Autodidacte en écriture, il publie son premier roman « Les portes de Nazca » tardivement, en 2010, aux éditions des Deux Encres.

 Rapidement comparé à Douglas Kennedy par la presse locale, il accepte avec beaucoup d’honneur cette ressemblance. Il se différencie toutefois par un style plus nuancé et plus proche de l’imaginaire de ses lecteurs.

Son deuxième roman, très différent, sera publié à la rentrée 2011, sous le titre provisoire « Antéchrist ».

« Les portes de Nazca »

Carole part pour le Chili afin d’y poursuivre ses études. Ses parents l’accompagnent pour aider à son installation chez les Duarte, qui l’accueilent comme jeune fille au pair. Bertrand, son père, océanographe, découvre dans la presse locale, un article que l’interpelle.

Une anomalie géologique sous-marine aurait été découverte lors d’un sauvetage de marins-pêcheurs, près d’un archipel, au large de côtes chiliennes. De leur côté, les autorités du pays décrète un black-out sur cette affaire, qu’un vieil Amiral tente de rapprocher à une ancienne et intrigante énigme remontant à une civilisation préincaïque : les Nazcans.

Mais quel message le peuple de Nazca voulait-il transmettre à leur descendance ?

Et Carole, enfant adoptée avec amour, d’origine chilienne de pas sa mère biologique, que lui réserve donc la terre de ses aïeux ?

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *