Henri GIRARD, au Salon du livre d’Ile de France 2011

Un personnage, Henri GIRARD!

(son le site internet de Henri Girard)

« Ex-déhérache » dans une grande entreprise (repenti), ancien futur comédien (repentant), Henri GIRARD fut aussi recenseur de cimetières…

Mais c’est en arpenteur de sentiments qu’il écrit des romans, par amour pour ses personnages, pour les remercier en quelque sorte du bien qu’ils lui font. Tant mieux, profitons-en!

Il nous  s’est placé « Sous l’aile du concombre » en 2003, a regardé « Droit devant toi » en 2008 avant de nous offrir en 2006 un joyeux et truculent « Jubilé », publié aux éditions L’Arganier où il est directeur de collection.

Et pour la fin 2011, Henri GIRARD nous promet un nouveau roman, primesautier, dans le registre de la comédie pas si légère qu’on pourrait le croire.

JUBILE

« Après avoir fait revenir quelques souvenirs jusqu’au sépia des années soixante, jetez dans un grand fait-tout un cantonnier fraîchement retraité, un facteur alcoolisé du tendon, un Ecossais farfelu et enfin un suicidaire de petite noblesse.

Liez cette association de bienfaiteurs de quelques promesses, saupoudrez avec les extraits de quatre livres ni trop verts ni trop faisandés que vous aurez choisis avec soin. Laissez roussir à feu vif. A part, battez les grosses légumes jusqu’à les attendrir. Ici, un maire, un curé et un instituteur. Lardez-les de bons mots et réserver.

Une fois le contenu de votre braisière réduit à sa plus noble expression, jetez-y les édiles en pâture, remuez vigoureusement puis déglacez vos sucs d’une bonne bolée de cidre. Savourez au coin de l’âtre le résultat jubilatoire de cette carbonade. »

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2011, Auteurs du Salon, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Henri GIRARD, au Salon du livre d’Ile de France 2011

  1. Je me suis trompé de nom, mille excuses. Le message était pour l’Organisateur du Salon.
    Merci de transmettre à l’Organisateur et non à Monsieur Girard.

  2. Très flatté d’avoir été si bien reçu et accepté par les organisateurs. J’y reviendrai, c’est sûr ! Pour un contrat à vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *