Hervé BEL : La nuit du Vojd

Ivan est un jeune homme brillant. Il a terminé ses études. Il est aimé de ses parents et admiré par ses amis et par la belle Nathalie. Il entre dans la prestigieuse Organisation générale, rêvant déjà à la brillante carrière qui s’ouvre à lui. Comme son père, un homme courtisé et craint, il devient un disciple du Vojd, le chef suprême de cette Organisation. Ce guide, mi-homme mi-Dieu, inaccessible et pourtant omniprésent, lui offre les joies du pouvoir et les récompenses d’un travail acharné.

A force de renoncements sans gravité et de petites trahisons, Ivan oublie le jeune homme qu’il était : ambitieux bien sûr, mais aussi gai, rêveur, amoureux, aimant l’art et la littérature. Ivan découvre les mécanismes du pouvoir, la fascination pour le chef : il traque les faibles, les vieux cadres, les mauvais travailleurs. Il croit encore n’être qu’un témoin, libre de ses pensées et de ses actes. Mais il est trop tard.

L’histoire d’Ivan est celle de beaucoup de cadres, peu à peu conduits à renier leurs idéaux et à devenir, sous la pression de leur entreprise, les esclaves consentants et les propagateurs d’un système dont ils n’ont pas mesuré la dangerosité.

L’ auteur :

Hervé Bel mène une double vie. Tantôt cadre dans une grande entreprise, tantôt écrivain. Refusant cependant de mélanger les genres, et exerçant l’une et l’autre activité avec le même enthousiasme, c’est son écriture qui est sur le devant de la scène actuellement, avec la sortie de son premier roman « La Nuit du Vojd ».

Ce contenu a été publié dans Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *