James ELLROY Underworld USA : Notes de lectures

Underworld USA

de James ELLROY

Underworld USA est le dernier volet de la trilogie américaine du génie du polar US James ELLROY et fait suite à American Tabloïd et American Death Trip.

Dans ces trois ouvrages James Ellroy donne sa vision de l’Amérique des années 1960 et 1970. Ce dernier opus part de l’Histoire pour écrire un roman policier . La toile de fonds est donc la période 1968-1972 et le mandat de Richard Nixon.

Dans ce roman les héros narrateurs sont des flics violents, déchirés, très souvent en quête de redemption et mêlent leurs destins à des personnages célèbres politiques ( Richard Nixon, John Edgar Hoover ) , mafieux ( Sam Giancana, Carlos Marcello ) ou encore le milliardaire Howard Hugues.

Comment la mafia a fait élire Nixon en sabotant la campagne Humphrey avec l’accord tacite du FBI. Comment le FBI a voulu déconsidérer les mouvements d’émancipation noirs en les impliquant dans le trafic d’héroïne. Comment le trafic d’héroïne a pu financer des attentats d’extrême droite à Cuba. Comment le Cuba de Batista – un paradis pour casinos mafieux – a failli ressusciter en République dominicaine… Et, au centre de ce noeud d’intrigues, l’énigme d’un braquage jamais éclaircie et la silhouette d’une charismatique militante, la Déesse rouge. Celle-ci appartient à la part ouvertement fictive du récit.

Tous ces personnages concourrent à la production d’un roman policier enlevé, malgré la longueur de l’oeuvre ( 848 pages ), dans lequel James Ellroy fait encore une fois l’étalage de tout son art à décrire la noirceur de l’âme humaine, de la violence comme moyen d’accéder au pouvoir.

Bref encore une fois du très bon Ellroy !!

Jérémie Arthuis

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Notes de lecture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *