Karin HANN en vedette au 4ème Salon du livre d’Ile de France à Mennecy

Cette année encore nous aurons le grand plaisir d’accueillir, en invitée d’honneur, la romancière Karin Hann, déja auteur de trois romans historiques, dont l’un, Althéa ou la colère d’un roi, a obtenu le Prix du jury lors du Salon du livre d’Ile de France 2011. 

Karin Hann est née dans l’Essonne le 25 mai 1968. 

Doctorante en Lettres à la Sorbonne (Paris IV), elle oriente sa recherche littéraire sur Marcel Pagnol (maîtrise, D. E. A et Doctorat). Elle poursuit, en double cursus, des cours de licence en histoire de l’art et en psychologie. 

En 1994, elle devient l’assistante de Patrick Poivre d’Arvor sur Tf1 et LCI pour ses émissions littéraires Ex Libris, puis Place aux livres et Vol de Nuit durant quatorze ans. 

A l’antenne, Karin chronique des livres de littérature classique sur le plateau de Place aux livres. 

Passionnée d’histoire, elle est membre du jury du Grand Prix du Roman Historique organisé par Floryse Grimaud chaque printemps au musée Carnavalet, aux côtés de Jacques Chancel, Stéphane Bern, Philippe Vallet, Daniel Picouly, Gilbert Sinoué, Pascal Ory, Jacques de Saint-Victor, Jean-Marc Léri… 

Elle est aussi membre du jury du Prix Marcel Pagnol, remis chaque année au Fouquet’s, qui récompense un livre dont le thème est le souvenir d’enfance ou l’imaginaire de l’enfance. 

Elle fait aussi partie de l’association des « Amis de Vaux-le-Vicomte » et elle est intervenue récemment, en experte dans l’émission de Stéphane Bern consacrée à Nicolas Fouquet, sur France 2.

Karin Hann a déja écrit 3 romans historiques, Althéa, ou la colère d’un roi, en 2011 (Robert Laffont), Les Lys pourpres, en 2012 (Editions du Rocher) et cette année Les venins de la cour (Editions du Rocher), à paraître courant mars.

Elle sera présente à Mennecy les 7 et 8 décembre prochains, pour dédicacer ses ouvrages, mais aussi pour animer tables rondes et débats-littéraires, auxquels participeront sur différents thèmes les auteurs présents.

Althéa ou la colère d’un roi 

(Editions Robert Laffont)   

Juin 1648, Althéa, orpheline, est adoptée par Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV, l’homme le plus riche et le plus influent du royaume. L’enfant grandit dans le domaine enchanteur de Vaux-le-Vicomte où se côtoient tous les brillants esprits du Grand Siècle… La Fontaine, Molière ou Pascal.

 Les Lys pourpres

(Editions du Rocher)

1538. La cour de François Ier est fastueuse. Un mouvement magnifique venu d’Italie, la Renaissance, exalte la beauté dans les arts. Architecture, peinture, sculpture : François est un esthète, un roi bâtisseur. Mais ses décisions politiques sont souvent influencées par sa redoutable et ambitieuse maîtresse, Anne de Pisseleu, duchesse d’Etampes.

 Les Venins de la Cour 

(Editions du Rocher)

Eloïse, la fille de Mathieu et Althéa, duc et duchesse de Mergenteuil, a grandi sur le domaine de ses parents, loin de la Cour. Frivole et ambitieuse, elle rêve d’y faire un jour son entrée par un riche mariage qui lui permettrait d’obtenir une charge auprès de la Reine. 

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2013, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *