Lectures d’été : « Momentum » de Patrice de FRIBERG

Les romans d’espionnage ont ceci d’exotique qu’ils nous emportent dans les coulisses des agences de renseignement du monde entier, avec une nette préférence pour les grandes puissances.

Avec Momentum, c’est le Québec qui est le centre gravitationnel d’un vaste complot qui n’a rien à envier aux intrigues de Le Carré et Ludlum.

L’ascension fulgurante de Gilles Drouin jusqu’à la tête du gouvernement québécois n’est pas le strict fruit de la démocratie. C’est le résultat d’une vaste machination orchestrée par le KGB, ici racontée par un auteur au rythme implacable et à la langue précise et variée.

Il y a quelque chose de délectable à croiser Mulroney, Michel Brûlé, LCN et l’île d’Orléans parmi Poutine, le KGB, MI5, le KKK et l’incontournable uranium. Un tantinet compliqué – c’est le genre – mais haletant.

Patrick de FRIBERG sera présent au Salon du livre d’Ile de France 2011, les 10 et 11 décembre à Mennecy.

Ce contenu a été publié dans Actu. littéraire, Info salon du livre, Info salon du livre 2011. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *