Les éditions Serge SAFRAN, présentes au Salon du livre d’Ile de France 2013

Diffusé par Le Seuil et distribué par Volumen, Serge Safran édition, créé et animé par Serge Safran, écrivain et cofondateur des éditions Zulma, propose à priori quatre à cinq titres par an de littérature contemporaine, française ou étrangère.

À savoir un choix personnel guidé par l’originalité du sujet, la force d’émotivité et le dérangement des codes établis, qu’ils soient moraux, littéraires ou esthétiques.

L’idée est avant tout d’offrir de réelles découvertes, donc de privilégier, sans que cela soit une contrainte, ni une limite, de nouveaux ou jeunes auteurs, en tout cas des écrivains méritant d’être soutenus et encouragés avec passion. 

Il ne s’agit pas de revendiquer une rupture littéraire formelle à tout prix, mais que ces œuvres puissent exprimer une forte personnalité à travers un sujet à caractère universel comme, par exemple, la relation entre des visions opposées du monde, sur toile de fond historique, géographique ou sociale spécifique.

Les éditions Safran proposent d’ores et déja un catalogue conséquent de romanciers et nouvellistes, qui pour certains ont remporté ces dernières années d’encourageants prix littéraires.

 C’est le cas notamment d’Isabelle Stibbe, Prix des Grandes Ecoles et Prix Simone Veil en 2013 pour Bérénice 34 – 44, de Caroline Boidé, 1er Prix du Conseil général de l’Ain en 2012 et Prix européen Calliope en 2013 pour Les impurs, de Dominique Paravel, Prix Thyde Monnier en 2011 et Prix de la nouvelle de la femme renard Lauzerte en 2012 pour Nouvelles vénitiennes, ou de Christophe Carlier, Prix du (métro) Goncourt en 2012, Prix du 1er roman et Prix des lecteurs de Notre Temps en 2013 pour L’assassin à la pomme verte.

Les éditions Safran participeront au quatrième Salon du livre d’Ile de France, les 7 et 8 décembre prochains à Mennecy avec la présence d’ores et déja annoncée d’Isabelle Stibbe et de Christophe Carlier.

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre 2013. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *