Marc MASSE au Salon du livre d’Ile de France 2011

« L’auteur écrit pour ceux qui vont le lire, il doit s’effacer pour leur laisser le champ libre et ne pas mettre son curriculum vitae en travers de leur imagination.

 C’est pourquoi je vous en dirai peu sur moi.

 Mais je peux vous parler du héros de mon roman, « Virage dangereux »

C’est un employé très ordinaire ;  lorsque son entreprise est rachetée par un groupe financier, il est d’abord plus curieux qu’inquiet. La nouvelle direction arrive, suivie par les contrôleurs de gestion et les consultants en organisation. Leur verdict tombe bientôt : l’entreprise est en mauvaise santé, il faut lancer un plan social.
Le héros se trouve le premier sur la liste malgré son ancienneté et une carrière sans accroc. Effondré, il est aussi révolté par l’injustice dont il pense être victime. Puis son attention est éveillée par certains détails curieux. Il se transforme en détective. S’enclenche alors une suite d’évènements qui ne sera pas sans dangers, elle lui permettra de découvrir une machination diabolique et changera son destin.

Ce roman n’est pas autobiographique, rien de ce qui arrive au héros de cette histoire ne m’est arrivé, aucun personnage de ce livre n’est réel, aussi suivant la formule : « toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne serait etc…. »
Mais si certaines situations vous semblent familières, si certains caractères évoquent des gens que vous avez rencontrés, tant mieux, c’est voulu.
Ah, un aveu cependant, oui les personnages sont inventés, …sauf un toutefois, enfin si l’on peut dire. Il est presque trop connu, je vous laisse le soin de l’identifier.

 Mais j’ai l’impression de vous en avoir déjà trop dit ! »

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2011, Auteurs du Salon, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *