Marianne JAEGLE : Vous n’aurez qu’à fermer les yeux

« Ça veut dire quoi, schizophrène ? me demande‐t‐il. J’hésite avant de répondre que, franchement, je ne sais pas trop. Je préfère ne pas lui dire de connerie. Puis le doute me saisit. Pourquoi pose‐t‐il cette question ? Je laisse passer quelques secondes et, en surveillant ma voix, en m’efforçant de parler d’une manière détachée, naturelle, comme quelqu’un qui poserait une question parfaitement anodine, je demande :
‐ Pourquoi poses‐tu cette question ?
‐ Oh, comme ça, il n’y a pas de raison précise, me répond‐t‐il d’une manière détachée, avec une voix naturelle, comme quelqu’un qui donnerait une réponse parfaitement anodine. »
Le premier roman de Marianne Jaeglé relate la rencontre fortuite de deux personnages : Michèle, une femme lucide d’une trentaine d’années et Matthias, un tout jeune homme fragile et à la dérive. A peine entamée, leur histoire d’amour bascule lorsque Mathias disparaît du jour au lendemain. Michèle apprend qu’il a été interné sur ordre de sa famille dans un hôpital psychiatrique. Commence alors pour elle une longue période de doutes et d’interrogations. Décidée à comprendre pourquoi Matthias a été enfermé, si cet internement est justifié ou non, Michèle s’engage dans une recherche qui la conduit à explorer les territoires mouvants et incertains de la raison et de la folie. Elle découvre à quel point la frontière entre ceux‐ci peut se révéler floue. Sa réflexion et son regard lucide conduisent le lecteur à interroger lui aussi sa conception de la normalité.
« Vous n’aurez qu’à fermer les yeux » est une histoire d’amour hors norme, relatée dans un style sobre et moderne. Sans misérabilisme, avec drôlerie souvent, ce roman propose un voyage au coeur de la maladie mentale mais aussi de la réalité du milieu psychiatrique, de son fonctionnement et de ses manquements.

L’auteur :

L’auteur : Marianne Jaeglé est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Une poupée qui dit non (Editions Calmann Lévy, en collaboration avec Galina Valkova) et Histoire de Paris et des Parisiens (Editions Compagnie 12), ouvrage lauréat du prix Haussmann 2006. Son prochain livre, Duras, Proust et toi, à paraître en 2010 aux Carnets de l’info éditions, est un traité pour ceux qui écrivent ou souhaitent le faire. Elle est agrégée de lettres modernes et anime des ateliers d’écriture aux ateliers Elisabeth Bing.

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre 2010, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *