Marie-José CHAVENON. D’une infirmière à l’autre: biographie d’Inès LYAUTEY

Née à Angoulême, Marie-José CHAVENON a obtenu son diplôme d’infirmière à Paris, en 1967.

D’abord soignante en chirurgie générale jusqu’en 1982, elle a ensuite été directrice de Halte-garderie à Savigny-sur-Orge.

 Depuis 1995, ayant choisi définitivement l’intérim, elle exerce en médecine du travail, après avoir visité des secteurs aussi divers que les maisons de retraite, les clubs de vacances ou l’Education nationale.

 Après deux livres consacrés à son métier, où elle dénonce sans relâche les dysfonctionnements du secteur médical et les conditions dans lesquelles les infirmières continuent, tant bien que mal, à exercer leur profession, elle publie aujourd’hui la biographie d’une consoeur au nom célèbre célèbre, l’épouse du Maréchal Lyautey.

Marie-José CHAVENON dédicacera ses ouvrages à Mennecy, les 10 et 11 décembre prochains, dans le cadre du deuxième Salon du live d’Ile de France.

Inès  LYAUTEY

« Si le corps du maréchal Lyautey repose sous le dôme des Invalides, il n’en va pas de même pour son épouse, injustement oubliée.

Naître baronne de Bourgoing d’un père Ecuyer de Napoléon III, ne l’empêcha pas de suivre des études d’infirmière à l’âge de 38 ans, concrétisation d’un altruisme éducationnel mais sincère.

En mission Croix-Rouge à Casablanca en 1907, la rencontre avec Lyautey allait l’amener à créer l’infrastructure médico-sociale du Maroc, œuvre magistrale encore visible aujourd’hui. Ils formaient un couple résolument moderne, favorisant le développement conjoint de leur carrière dans le respect de leurs idéaux.

Survivant 19 ans à son époux, elle maintint sa mémoire vivante, tout en continuant des activités qui l’amenèrent à la Direction Générale de la Croix-Rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, première femme française à recevoir la plaque de Grand Officier de la Légion d’Honneur.

Il était temps que justice lui soit rendue. C’est chose faite grâce à une consœur infirmière qui, la découvrant par hasard, s’est intéressée à elle pour mieux cerner cette femme attachante et sa vie remarquable. »

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2011, Auteurs du Salon, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *