Philippe BILGER, au 3ème Salon du livre d’Ile de France à Mennecy

Philippe BILGER en dédicace à Mennecy

On ne présente plus Philippe Bilger qui fut jusqu’à l’automne dernier un des plus hauts magistrats de France.

Philippe Bilger est né 1943 à Metz et il a accompli une carrière de magistrat exceptionnelle. Reconnu comme un esprit indépendant et inclassable, il tint à Paris le siège du Ministère public dans des affaires criminelles très médiatisées. Il incita à la rigueur tout en s’attachant à la psychologie des accusés.

Fréquemment invité des médias qui apprécient sa libre parole, il intervient aussi régulièrement sur des sujets politiques dans son blog très influent : « Justice au singulier », où il défend la liberté d’expression.

Philippe Bilger est l’auteur de très nombreux ouvrages ;  citons parmi les plus récents, J’ai le droit de tout dire ! (en 2007 aux éditions du Rocher), Etats d’âme et de droit (en 2009 aux éditions du Cherche-midi), et Vingt minutes pour la mort (en 2011 aux éditions du Rocher).

Philippe Bilger sera présent au 3ème Salon du livre d’Ile de France à Mennecy et il y dédicacera son dernier livre, Le bal des complaisants (Editions Fayard), le samedi 8 décembre.

Retrouvez Philippe Bilger sur son blog : www.philippebilger.com

Le bal des complaisants :

Après quarante années passées dans la magistrature – dont vingt à la cour d’assises de Paris comme avocat général –, Philippe Bilger raccroche la robe rouge : il a quitté une institution qu’il a aimée, servie, mais qui l’a aussi déçu. Il avait soutenu avec enthousiasme le candidat de 2007 qui, une fois devenu président de la République, a noué avec la Justice et l’État de droit une relation médiocre et favorisé esprit de cour, préférences ostensibles, l’expression d’une démocratie au quotidien très imparfaite. 
Philippe Bilger est un homme à la parole libre et il le revendique. Le magistrat aussi bien que le citoyen ont été choqués, voire indignés, par une politisation affichée de la Justice,
des errements et des scandales ayant pris, sous cette République prétendue irréprochable, une ampleur inégalée. 

Désormais libéré de son obligation de réserve, l’ex-magistrat décrit sans complaisance et dénonce les petitesses, les faiblesses d’une institution, révèle aussi ses grandeurs et regarde avec cruauté et lucidité un univers qui n’est plus le sien.
Philippe Bilger est aujourd’hui magistrat honoraire, conseiller spécial au cabinet
D’Alverny, Demont et Associés et président de l’Institut de la parole.
.

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2012, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *