Prix littéraires de la ville de Mennecy : 26 candidats en lice!

Les Prix littéraires de la ville de Mennecy, attribués pour la première fois en 2010, récompensent des écrivains francophones et franciliens, auteurs d’un premier roman.

Le jury est un véritable jury de lecteurs tous passionnés de littérature ; il se compose de 5 femmes et de 5 hommes, parmi lesquels figurent notamment des libraires et des enseignants.

Richement dotés par la municipalité, ces 3 Prix – Grand Prix de la ville, Prix du jury et Prix Madeleine de l’Aubespine – seront décernés le 10 décembre prochain en ouverture du Salon du livre d’Ile de France. 

A ce jour 26 ouvrages sont déja parvenus au jury :

  • Raphaël AZAD, pour « Vous en avez fait quoi de votre vie? » (L’Amalthée)
  • Victor BEAUVAIS, pour « L’économie de l’amour »  (JC Lattès)
  • Stéphane BEGUINOT, pour « Le Clan du Grey Watch » (Ex-Aeco)
  • Marc CHARUEL, pour « Le jour ou tu dois mourir » (Albin Michel)
  • Fanny CHESNEL, pour « Une jeune fille aux cheveux blancs » (Albin Michel)
  • Guillaume DALAUDIER, pour « Les passagères du Paragon » (In Octavo)
  • Grégoire DELACOURT, pour « L’écrivain de la famille » (JC Lattès)
  • DIRECTFRIGO, pour « Les insectes carnivores » (Editions Dédicaces)
  • Lucy EMANU, pour « La communauté » (Société des écrivains)
  • Eric GILBERH, pour « Comment devenir guerrier Massaï » (ArHsens)
  • Hélène GREMILLON, pour « Le confident » (Plon)
  • Jérémie GUEZ, pour « Paris la nuit » (La Tengo)
  • Margaux GUYON, pour « Latex etc. » (Plon)
  • Karin HANN, pour « Althéa, ou la colère d’un roi » (Robert Laffont)
  • Noémie de LAPPARENT, pour « Bons baisers de la montagne » (Julliard)
  • Luc MERANDON, pour « Les portes de Nazca » (Les deux encres)
  • Valérie PERONNET, pour « Jeanne et Marguerite » (Calmann-Lévy)
  • Gérard PORCHER, pour « Crimes en eau trouble à Lisses » (Editions Dédicaces)
  • Maryse RIVIERE et Bernard MARC, pour « Le fracas des hommes » (Callman-Lévy)
  • Bruno ROGER-PETIT, pour « Authentiquement français » (Héloïse d’Ormesson)
  • Jean-François ROUZIERE, pour « Le révolver de Lacan » (Le Seuil)
  • Raymond SAILLY, pour « Le dernier Synclinal » (Alphalias)
  • David THOMAS, pour « Un silence de clairière » (Albin Michel)
  • Bernard THOMASSON, pour « Ma petite française » (Le Seuil)
  • Jean-François ZIMMERMANN pour « L’apothicaire de la rue de Grenelle » (Editions Bord du Lot)
  • Philippe ZAOUATI pour « La fumée qui gronde » (ArHsens)
  •  

Ce sont les 3 lauréats de 2010,  Ariane CHARTON, Bernard BOUDEAU et Hervé BEL , qui remettront les prix à leurs successeurs. 

Ce contenu a été publié dans Info salon du livre, Info salon du livre 2011, Prix de la ville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *