Serge SANTIN au Salon du livre d’Ile de France 2011

« Dans chaque individu il y a un écrivain qui sommeille, car nous avons tous une histoire de vie différente souvent intéressante et originale.

 Chacun d’entre nous a un talent différent, celui de l’écriture en est un.

 Je suis l’auteur d’une saga en deux volumes qui a un certain succès, le bouche à oreille fonctionne bien ! Ces écrits relatent la vie d’un immigré Italien qui choisit la France comme terre d’accueil.

Il découvrira l’amour grâce à une jolie Normande. Leur vie ne sera pas un long fleuve tranquille. Mario, connaîtra la dure vie des chantiers, les humiliations dues à son statut d’étranger… »

Ainsi commence par l’auteur lui-même la présentation de sa vie et de son oeuvre romanesque.

Serge SANTIN, né en 1934, est venu à l’écriture après sa retraite professionnelle.

 Il habite une commune d’Ile de France, en Seine-Saint Denis, où entre autres occupations il exerce des fonctions d’élu municipal.

Serge Santin sera présent au Salon du livre d’Ile de France à Mennecy les 10 et 11 décembre prochains.

Il y dédicacera 3 romans : « Le passager du premier pont » et « Un coeur pur en enfer », qui composent une saga en deux volumes pouvant être lus séparément.

La narration se situe de 1939 à la libération de Paris, en Italie, en Normandie et en région parisienne : un enfant face à la guerre.

Son troisième ouvrage, « Les barreaux du rossignol » est une intrigue totalement différente qui se situe dans un commissariat et dans une prison pour femmes. Le roman, sous-titré « Histoires de femmes » relate la vie d’une jeune fille au milieu d’un centre carcéral et les confessions de certaines de ses « collègues ».

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2011, Auteurs du Salon, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *