Sophie ADRIANSEN au 3ème Salon du livre d’Ile de France à Mennecy

Sophie Adriansen écrit par tous les vents depuis longtemps, du long et du court. Ses nouvelles sont parues dans les revues Dissonances, Pr’Ose et Bordel.
Sophie tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit, hébergé chez ActuaLitté-les univers du livre et finaliste du Prix des Bloggeuses de ELLE 2011.
Elle contribue à plusieurs sites littéraires.
 
Sophie Adriansen est membre de la Société des Gens de Lettres ; elle participera au prochain Salon du livre d’Ile de France qui aura lieu à Mennecy les 8 et 9 décembre prochains.

Ses publications :

Je vous emmène au bout de la ligne, tribulations et secrets d’un conducteur de métro, avec Rodolphe Macia, paru en novembre 2010 aux Editions Max Milo
À Paris, plus de 5 millions de personnes prennent le métro chaque jour. Tout le monde semble pressé de remonter à la surface. Et pourtant, les coulisses de ce monde underground ont de quoi fasciner et la mission du conducteur peut parfois s’avérer héroïque. Rodolphe, conducteur depuis près de 20 ans, nous y entraîne avec un regard tendre, drôle et affûté .
« Un joli livre, truffé d’anecdotes. On se sent un peu chez soi dans le métro » (France Inter), « Rafraîchissant et instructif » (Libération), « Un livre qui mêle grande et petite histoire du transport collectif » (20 Minutes), « Vous ne prendrez plus jamais le métro de la même façon » (Beur FM)

Six façons de le dire, avec David Foenkinos, Mercedes Deambrosis, Christophe Ferré, Nicolas d’Estienne d’Orves et Yasmina Khadra, paru en mai 2011 aux Éditions du Moteur
Six histoires courtes littéraires et « prêtes-à-filmer », écrites en vue d’une adaptation cinématographique.
A propos de « Santé », mon histoire courte : « De l’humour, du suspens… Et d’un seul coup, on a l’impression que la pendule se met à tourner un peu follement…  » (France Inter), « Un morceau d’anthologie… [qui] justifie à lui seul l’achat du livre »(Le Mag chic)

Trois années avec la SLA (Ed. de l’Officine 2012), avec Jean-Paul Rouet, parution en mars 2012 aux Editions de l’Officine
En 2008, Jean-Paul, jeune retraité de 60 ans, apprend qu’il est atteint d’une maladie orpheline qui touche 1 personne sur 25 000. Face à ce pronostic sombre auquel rien ne l’avait préparé, il décide de tout tenter. Il narre ici son parcours, cherche à remonter aux origines de sa maladie, dépeint l’enfermement progressif dans son corps devenu prison et, avec beaucoup de pudeur, exprime la souffrance psychologique liée à la dépendance. Il démontre aussi la capacité de l’esprit à ne pas se laisser submerger par le corps, même malade, délivrant un formidable message d’espoir.
« Un vibrant témoignage, précieux, incomparable » (La Nouvelle République, décembre 2011)

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2012, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Sophie ADRIANSEN au 3ème Salon du livre d’Ile de France à Mennecy

  1. Marie François dit :

    Je recommande fortement la lecture de « Je vous emmène au bout de la ligne  » qui par ces multiples annecdotes et informations sur le métro parisien saura ravir aussi bien le passionné de ce mode de transport que le novice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *