Thomas COPPEY, en dédicace au Salon du livre d’Ile de France à Mennecy

Thomas Coppey est né en 1980. Il passe son enfance et son adolescence en banlieue parisienne et s’installe ensuite à Paris où il étudie les Lettres modernes et la Science politique,tout en exerçant divers emplois à temps partiel.Ses textes ont été publiés dans les revues Rue Saint Ambroise (2008)et RougeDéclic (2009, 2010, 2012).Il vit depuis plusieurs années entre Paris, Beyrouth et Le Caire.

Thomas Coppey sera présent au Salon du livre d’Ile de France qui aura lieu les 7 et 8 décembre prochains à Mennecy. Il est également en licepour les Prix littéraires décernés par la ville pour son premier roman, « Potentiel du sinistre ».(Actes sud)

Quatrième de couverture :

Jusqu’à présent, Chanard a mené la vie d’un ingénieur financier sans défauts, celle d’un employé compétent dans sa branche, porté par des valeurs de performance, d’excellence et d’innovation. Aussi, concevoir le schéma financier permettant de miser des capitaux sur les catastrophes naturelles ne lui semble pas extravagant. Devoir attendre qu’un sinistre survienne pour démontrer la pertinence du schéma n’a en revanche rien de confortable. D’autant qu’il faut une catastrophe colossale, qui batte tous les records. Il faut le désastre du siècle… La force et la subtilité de ce roman résident dans la restitution d’un discours. L’auteur démonte avec brio quelques concepts chers au management. Il s’empare de toute une phraséologie d’entreprise, montrant sa froideur rationnelle et sa logique implacable aussi bien que sa propension à déborder du champ professionnel pour imprégner jusqu’à la vie intime des aspirants à la réussite.

 

Ce contenu a été publié dans Auteurs 2013, Auteurs du Salon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *